En présentant mes collections, je souhaite donner au lecteur l’envie de s’intéresser aux objets du passé, de participer à leur conservation en ne jetant pas ces objets du quotidien mais en les gardant ou à défaut en les transmettant à ceux qui s’y intéressent. Ainsi sera conservé ce petit patrimoine culturel pour les générations futures.

Chaque article présente un objet ou un groupe d’objets ayant des points communs.


Conformément aux dispositions du Code de la propriété intellectuelle, les œuvres présentées sur ce site ne peuvent être reproduites ou diffusées sans le consentement de l'auteur. Il en est de même pour les textes qui les accompagnent. Toute atteinte portée aux droits de l'auteur constitue une contrefaçon. La contrefaçon est un délit.


Pour les photos incluses dans un dossier, un clic gauche sur la photo permet (lorsque j'ai bien travaillé) de l'agrandir, et la possibilité de visionner alors de même toutes les photos du dossier en cliquant sur les miniatures obtenues en pied de l'écran.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________


lundi 17 décembre 2012

Perce fut


Autres appellations : gibelet, percette, foret coup de poing, pointeau, tâte-vin.

Ce n'est pas une vrille à bois, ce n'est pas un tire-bouchon, c'est un outil qui servait autrefois à percer les barriques pour en soutirer un peu de vin sans être obligé de retirer la bonde, et ainsi ne pas risquer une oxydation du liquide par apport d'oxygène de l'air.


On trouve deux formes de tige, soit l’extrémité est en forme de vrille, soit l'extrémité est uniquement en pointe. Mais, peut être, dans ce dernier cas la pointe n'est que le résultat d'une usure!
La tige possède généralement un double renflement annulaire pour limiter la pénétration.

Le trou est percé soit dans la bonde qui bouche le trou qui doit recevoir le robinet lorsque la barrique en est pourvue, soit dans une douelle d'un des fonds.

Le trou est ensuite rebouché avec une petite cheville conique en bois (noisetier dit on), appelée "fausset", souvent enfoncée avec la poignée de l'outil qui fait fréquemment marteau.

Cet outil était utilisé par le vigneron, le négociant en vins .... et les douaniers.



A gauche la poignée est totalement en fer.
 Au centre la poignée est en fer avec inclusion de corne noire. Marque :  EBESGUE  BERCY .
A droite la poignée est totalement en fer et la tige est terminée en pointe.

A gauche la poignée est en corne noire et les extrémités qui font tables de marteau sont en laiton.
Au centre la poignée est en bois et les embouts en laiton.
A droite la poignée est en laiton avec plaquettes latérales en corne noire rivetées laiton. Marque :  TISSEUR  BREVETÉ S.G.D.G.

A gauche la poignée est en fer avec plaquettes latérales en corne brune rivetées fer.
Au centre la petite poignée est en laiton avec plaquettes latérales en corne blonde rivetées laiton.
A droite la poignée est en laiton avec plaquettes latérales en corne noire rivetées laiton.



Catalogue "Le Parfait" pour les Tire-Bouchons 12/16




Ajout du 31.01.2013


A gauche petite poignée en laiton tige sans le renflement annulaire.
 A droite poignée totalement en fer et tige en pointe. On remarque que la partie sous le renflement est plus courte qu'à l'habitude ce qui semblerait confirmer qu'une pointe est l'aiguisage d'une vrille cassée ou usée, peut être pour un autre usage que la percette.