En présentant mes collections, je souhaite donner au lecteur l’envie de s’intéresser aux objets du passé, de participer à leur conservation en ne jetant pas ces objets du quotidien mais en les gardant ou à défaut en les transmettant à ceux qui s’y intéressent. Ainsi sera conservé ce petit patrimoine culturel pour les générations futures.

Chaque article présente un objet ou un groupe d’objets ayant des points communs.


Conformément aux dispositions du Code de la propriété intellectuelle, les œuvres présentées sur ce site ne peuvent être reproduites ou diffusées sans le consentement de l'auteur. Il en est de même pour les textes qui les accompagnent. Toute atteinte portée aux droits de l'auteur constitue une contrefaçon. La contrefaçon est un délit.


Pour les photos incluses dans un dossier, un clic gauche sur la photo permet (lorsque j'ai bien travaillé) de l'agrandir, et la possibilité de visionner alors de même toutes les photos du dossier en cliquant sur les miniatures obtenues en pied de l'écran.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________


lundi 4 avril 2016

Afrique : masque



Commerce d'artisanat vers 1910 -  CP Marichelle 
Le masque se rencontre partout, aucune société humaine ne l'a ignoré. A travers tous les continents il a tantôt exprimé les dieux, les éléments, les sentiments humains ...

En Afrique noire, la sculpture des masques est l'élément dominant de l'art plastique. Il se rencontre dans une très grande diversité de formes, il est omniprésent sur tous les types de territoires et types de civilisations.

Si le masque peut être constitué en divers matériaux : végétaux, tissus, plumes, peaux ... c'est le bois qui est la matière de construction la plus rencontrée.

Sur les innombrables formes, certaines caractéristiques sont plus présentes : anthropomorphes, zoomorphes et des représentations qui mélangent les deux genre. L'expression est parfois réaliste, idéalisée ou abstraite, parfois  effrayante.
Suivant son usage nous avons comme principaux types de masque : facial, heaume, casque ou frontal, mais également le cimier, le masque d'épaule, et toute une variété de formes particulières par ajout sur ces types principaux. 

Le masque n'est pas sculpté pour être contemplé mais toujours fabriqué pour une utilisation bien précise dans la plupart des cas : des cérémonies à caractère rituel, politique, social ou religieux. Il est l'expression d'une région, d'une ethnie, d'une communauté, mais jamais d'un artiste (sauf bien sûr pour les réalisations commerciales).
Il n'est pas non plus une sculpture, mais un être, une divinité, une force. Le porteur n'est pas seulement un acteur, mais il est l'esprit même qu'il représente. 
Dans certaines cultures il est interdit, sous peine de mort de connaître l'identité des danseurs portant le masque.



Bélier - HxL : 28 x 54 cm


Oiseau : pélican (?) - HxL : 35 x 16 cm


Poisson - Ethnie Baoulé - HxL : 15 x 135 cm - 1,85 kg -


Mi-homme, mi-bête


                           HxL : 28 x 15 cm                    Ethnie Luba - HxL :  32 x 30 cm


Ethnie Yoruba - HxL : 86 x 21 cm - 1,9 kg -


Ethnie Yoruba - HxL : 62 x 33 cm - 3,35 kg -


HxL : 69 x 30 cm - 4,4 kg -



Galerie Artitude - Paris - Expo 2009


09.06.2016 - Ajout


HxL : 27 x 19 cm